C’est bien connu, rien n’est vraiment possible sans argent. La création d’entreprise nécessite un investissement, plus ou moins important, au démarrage de l’activité. Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions pour financer le lancement des nouveaux entrepreneurs. Prêts bancaires, financements publics ou privés, petit tour d’horizon des possibilité qui s’offrent à vous.

Comment financer son projet de création d’entreprise ?

Les financements bancaires :

La banque est bien entendu le premier partenaire à contacter lorsque vous avez un projet de création d’entreprise. Cependant, la banque ne prête que sur garanties, il est donc nécessaire d’avoir un minimum de fonds ou bien de disposer des biens à hypothéquer (pas forcément conseillé en cas d’échec..). Quoiqu’il en soit, faire le tour des banques s’avère être une première solution intéressante. Il est dans ce cas impératif de cadrer son projet (business plan, budget, estimations …) afin de présenter un projet cadré à son conseiller et ainsi tenter de gagner sa confiance.

Les financements publics :

Il existe de très nombreux dispositifs qui ont pour objectif de contribuer au financement des entreprises et ainsi de faciliter leurs débuts. Certains sont très connus et donc très demandés, d’autres le sont moins et sont destinés à des situations particulières. Parmi les plus connus, on note : BpiFrance, Appui PME, Le microcrédit, l’ADIE, le dispositif Nacre … L’aide publique permet très clairement de bénéficier d’un support au lancement. Ce serait dommage de passer à côté.

Les financements privés :

Il est également possible de faire appel à des financements privés. Ces aides proviennent de fondations, d’associations, de grandes entreprises, de clubs de business angel… mais aussi de … vos proches. Et oui, il existe aujourd’hui de nombreuses façon de créer son entreprise en faisant appel à des financements privés. Cependant, il faudra s’armer de patience et consacrer du temps à la préparation de votre projet afin de connaître les enjeux de la négociation.

Les financements d’avenir :

Le financement participatif, ça vous parle ? C’est une nouvelle méthode de financement qui s’est fortement développé avec internet. L’idée est de faire appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. Vous ne connaissiez pas ? Cette méthode une méthode qui connait un véritable engouement en France et qui devrait faire de plus en plus de bruits dans les années à venir. Parmi les plateformes les plus connues on retrouve http://www.mymajorcompany.com/http://www.kisskissbankbank.com/… N’hésitez pas à visiter ces sites.

Les concours d’aide à la création d’entreprise :

Vous les connaissez certainement, il existe de nombreux concours déstinés à aider les entrepreneurs à se lancer. Organisés par thèmes ou par catégories, ces concours sont très prisés des entrepreneurs et nécessitent de la préparation. Ces concours nécessitent également de respecter certains critères : de sexe, d’âge, de type de projet, de secteur d’activité… Quoiqu’il en soit la concurrence sera rude pour ceux d’entre vous qui souhaiteront y participer ! Il n’existe pas à ce jour d’annuaire qui reprenne tous les concours existants. Il convient donc d’orienter sa recherche soi-même en prenant en compte un critère particulier : Zone géographique, idée, secteur etc … Bonne chance !

Il existe aujourd’hui de nombreuses méthodes pour être aider dans le lancement de sa société. En revanche, le plus dur rester à faire : 66% des entreprises sont encore « vivantes » après 3 ans et 50% après 5 ans. Il est donc primordial de bien choisir son projet. Pour cela il existe par exemple les réseaux de franchise. Le concept de la franchise permet de s’appuyer sur une marque, une notoriété, un concept, un marchédes outils, des méthodes et des formations. Nécessitant un investissement initial, souvent appelé « ticket d’entrée », les franchises ont le mérite de garantir une certaine forme de réussite à l’entrepreneur. S’appuyant sur un modèle éprouvé il diminue ainsi grandement les risques. La franchise, puisqu’elle demande à un entrepreneur de « se calquer » sur un modèle existant nécessite d’avoir un profil spécifique.

Article tiré de l’article « Trouver de l’argent pour entreprendre » de « Création d’entreprise » – Edition Février/Mars 2014

 Découvrir la franchise