C’est l’actualité de ces dernières semaines… Bouygues Telecom a essuyé de nombreux échecs (financiers, stratégiques, arrivée sur le marché de Free…), ces deux dernières années qui l’ont mis dans une situation délicate. En effet, on apprend en ce mois de mai, que la filiale télécom du groupe Bouygues prévoit de supprimer 23% de ses effectifs, soit entre 1500 et 2000 postes menacés, selon les informations syndicales relayées par Le Figaro.

Quel avenir pour ces professionnels menacés de chômage ?

A la suite d’un tel plan de sauvegarde de l’emploi, il est obligatoire pour l’employeur de favoriser le reclassement de ses salariés afin d’éviter un nombre élevé de personnes qui se retrouveraient dans le chômage. Mutation, offres de reclassement interne, dispositif d’accompagnement à la recherche d’emploi, et de soutien à la création d’entreprise, aide à la formation ou à la conversion,… telles sont les mesures requises pouvant être prises en compte pour éviter un licenciement.

Et pour les plus entrepreneurs d’entres eux, ils profiteront de cette opportunité pour se lancer dans ce qu’ils aspirent le plus : créer leur propre entreprise, devenir son propre patron. Il est vrai que sauter le pas n’est pas facile. Oser se lancer dans l’entrepreunariat requiert d’avoir des compétences, d’être encadrer par des organismes et collecter le maximum d’informations pour être à même de s’épanouir dans sa nouvelle vie professionnelle, remplie d’opportunités à tous les plans.

Entreprendre avec le réseau de franchise WSI est possible. De nombreux consultants qui à la suite de plan de sauvegarde de l’emploi en ont profité pour créer leur propre entreprise sur un marché porteur : le marketing internet, incontournable de nos jours pour toutes les entreprises. Encadrés et formés avant de monter leur entreprise par des équipes expérimentées, ces consultants jouissent aujourd’hui, du 1er réseau de franchise : compétences, outils à la pointe de la technologie, réseau international, etc,…

Nos témoignages de franchisés, ils se lancent dans l’entreprenariat après un plan de sauvegarde de l’emploi

François-Xavier Magnin, après 15 années passées chez un éditeur de logiciel a choisi d’embrasser une aventure entrepreneuriale, suite à un plan de sauvegarde de l’emploi. Il a étudié les différentes opportunités qui s’offraient à lui : rachat de PME, ou création d’entreprise. Il décide de se tourner vers le réseau WSI pour donner naissance à son projet, créer une agence de conseil en marketing internet : « En entrant dans ce réseau, vous bénéficiez dés le premier jour, avec un apport financier raisonnable, d’une infrastructure et de ressources permettant de rencontrer rapidement les clients avec une bonne crédibilité ». Découvrez son témoignage.

Gilles Dandel, actuellement Master Franchisé a également profité d’un plan social pour s’orienter dans l’entrepreneuriat. Après 20 ans d’expériences et 7 trophées de l’innovation, il décide de se mettre à son compte. Rejoindre le réseau de franchise WSI a été pour lui une réponse à ses aspirations d’entrepreneur. Le réseau WSI est ancré sur un marché en plein essor et qui offre de nombreuses opportunités. Découvrez son témoignage.

Ke Thai Tran, consultant WSI a choisi de se lancer dans une carrière dans l’entreprenariat après un plan de départ volontaire de son entreprise. C’est par l’intermédiaire d’un chasseur de têtes spécialisé, qu’il a découvert le 1 er réseau mondial de solutions digitales en franchise. Découvrez son témoignage.

Découvrir la franchise