Entreprendre au féminin, l’entrepreneuriat a-t-il un genre ?

par | 26 Juin 2019

Les clichés ont la vie dure ! Alors quand il s’agit d’entreprendre, beaucoup de personnes ont encore l’image d’un homme volontaire et sûr de lui bravant les éléments pour monter une entreprise de ses propres mains. L’image du self-made man est belle et bien ancrée dans l’imagerie populaire. Mais qu’en est-il de la self-made woman ? Car oui, les femmes aussi entreprennent et il faut avouer qu’elles sont de plus en plus nombreuses. WSI vous propose un tour d’horizon de l’entrepreneuriat au féminin

Où en sont les inégalités ?

À l’heure où nous écrivons ces lignes, 30 % des entreprises françaises sont créées par des femmes et 40 % des microentreprises sont gérées par la gent féminine. On est encore loin de la parité, même si on s’en approche. 

Selon une étude gouvernementale, le nombre des femmes qui entreprennent a doublé entre 2012 et 2015. Paris se place en sixième position mondiale des villes qui comptent le plus de femmes entrepreneures

Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que 72 % des femmes qui créent leur entreprise sont diplômées d’un master ou d’un doctorat, contre 62 % des hommes. Enfin, près de la moitié des femmes ayant souhaité entreprendre estiment qu’il est plus facile de concilier vie de famille et vie professionnelle que lorsqu’elles étaient salariées. 

« Les femmes aussi entreprennent »

Entreprendre au féminin : qui sont ces femmes qui se lancent ?

Les femmes sont de plus en plus attirées par la création d’entreprise. Certaines choisissent de devenir dirigeantes, d’autres de se lancer en indépendantes ou en franchise. Quoi qu’il en soit, elles choisissent généralement de diriger de petites entreprises à taille humaine plutôt que de grandes multinationales.

Généralement, une femme qui entreprend est mariée ou en couple et a déjà un ou plusieurs enfants. Nombreuses sont également les mères célibataires à vouloir entreprendre. En effet, le mode de vie des indépendantes est beaucoup plus facilement conciliable avec la gestion d’un foyer. 

La femme d’aujourd’hui qui décide d’entreprendre le fait pour de multiples raisons. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • le fait d’être libre de choisir ses horaires ;
  • l’envie d’être indépendante financièrement ;
  • l’envie de gagner plus qu’en étant salariée ;
  • le vœu de faire un métier passionnant

Selon une étude menée en 2018, l’âge moyen des femmes entrepreneures en France est de 35 ans. La majorité d’entre elles sont situées en Île-de-France et sont micro-entrepreneures dans les métiers de service. 

Lorsqu’elles sont interrogées sur le meilleur conseil qu’elles puissent donner à une femme qui cherche à entreprendre, leur réponse est unanime : franchir le pas ! 

Les femmes qui entreprennent avec WSI 

Chez WSI, nous souhaitons recruter autant d’hommes que de femmes. Nous pensons sincèrement que notre système de franchise s’adresse aux deux genres, sans aucune distinction ! Nous valorisons toutes les compétences et prenons à cœur le développement professionnel et le bien-être de nos franchisés. 

WSI vous fait profiter de son réseau international et de ses formations. Que vous soyez homme ou femme, vous aurez la possibilité d’organiser votre travail comme vous le souhaitez et de développer vos compétences en marketing digital.

Alors, prêt à changer de carrière ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous afin de discuter de votre nouvelle vie professionnelle !

TÉLÉCHARGER LA PRÉSENTATION

Présentation de la Franchise B2B WSI

Restons en contact

Vous pouvez vous désinscrire lors de chacun de nos envois

Notre page Facebook