En France, un chef d’entreprise sur trois est une femme

32% des entreprises sont crées par des femme, une statistique qui apparaît depuis des années imprimée dans le marbre. L’entrepreneuriat se conjuguerait-il surtout au masculin ?

Infographie creation entreprise femmesInfographie de l’APCE

Le gouvernement espère atteindre 40% de création d’entreprise par les femmes en 2017. La stratégie est orientée autour de trois actions :

  • Améliorer la conscience des femmes à l’entrepreneuriat comme choix de carrière potentiel
  • Améliorer le conseil et l’accompagnement disponibles aux femmes entrepreneures
  • Soutenir l’accès aux financements.

Alors que les femmes représentent la moitié des actifs et que leur niveau de diplôme est, en moyenne, supérieur à celui de leurs semblables masculins. Il faut savoir que 10% des entreprises novatrices aujourd’hui sont crées par des femmes.

En effet, le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale a évalué qu’en Europe, la moyenne de salaire pour une femme est inférieure de 27 % à celle de ses homologues masculins. Il n’est donc pas étonnant de voir que les femmes préfèrent faire le grand saut afin de devenir leurs propres patronnes.

Les femmes et la création en franchise, une alternative à explorer ?

Afin de soutenir les femmes à entreprendre davantage, y compris en franchise, de nombreux principes sont mis en œuvre depuis ces dernières années. A Bordeaux par exemple, le salon Profession’L consacré à la réorientation professionnelle des femmes, particulièrement dans l’entrepreneuriat, se déroule depuis trois ans au mois de mars. Dans le domaine du conseil la future édition de Franchise Expo offre une conférence sur le sujet « Entreprendre au féminin, toutes les clés pour réussir ».

Avec des risques moindres, le modèle commercial particulier des réseaux franchisés est plus rassurant pour les apprentis entrepreneurs des deux sexes. En outre, l’appui d’une enseigne peut faciliter l’obtention d’un financement. Plutôt que de s’encombrer d’un associé, beaucoup de femmes créatrices d’entreprise préfèrent se tourner vers un réseau franchisé.

Selon une étude de la Fédération Française de la Franchise, réalisée en 2011,  presque la moitié des franchisés était des femmes (45 %) VS un peu plus d’un tiers (36%) en 2009.

Entreprendre dans le Digital avec WSI.

La franchise n’est donc pas uniquement reservée aux hommes puisqu’elle séduit de plus en plus les femmes. Tester sa capacité entrepreneuriale tout en s’appuyant sur un modèle performant, c’est le challenge que se sont lancés les franchisés et franchisées WSI.

Virginie Bouvard, franchisée WSI à Senlis s’appuie sur la notoriété de WSI pour gagner de nouveaux clients :

« Grâce à We Simplify Internet, j’apporte à mes clients presque 20 années d’expertise en marketing internet » V. Bouvard

Salma Bejar a quant à elle capitalisé au maximum sur les connaissances du réseau et sur l’accompagnement proposé :

« Au démarrage de ma franchise, l’accompagnement de WSI était primordial pour prendre mes marques car ce métier réclame de grandes qualités de rigueur et d’organisation.» S. Bejar

Quelques soient leurs motivations (Flexibilité, Autonomie, Équilibre Familial/Professionnel, Aspect Financier…), toutes ont fait le choix d’entreprendre au sein d’un réseau d’experts motivés tout en s’appuyant sur un business model éprouvé. Si vous aussi vous souhaitez explorer l’opportunité WSI, participez dés maintenant à notre Séminaire d’Information en Ligne sur le marché du digital et la franchise WSI.