Vous souhaitez devenir votre propre patron ? La question que tout porteur de projet se pose est : dois-je créer ou reprendre un business ?  Ces opportunités ont leurs avantage et inconvénients respectifs. Très impliqués dans le processus de décision de nos candidats, nous les accompagnons dans leur réflexion. La reprise, la création ou le démarrage en franchise sont ainsi des problématiques récurrentes.

Quid de la reprise d’entreprise?

La reprise d’entreprise est destinée à toute personne qui souhaite se lancer à son compte à partir d’une structure existante. Il s’agit d’un processus plus rapide que la création, excepté le temps de recherche de la « belle affaire » qui prend parfois quelques mois. En effet, en achetant une entreprise X, vous êtes déjà opérationnel pour démarrer votre activité (savoir-faire de l’entreprise), vous avez à votre disposition un personnel formé et qualifié et une clientèle acquise, des fichiers prospects, un emplacement,…. Vous avez donc une certaine sécurité car l’affaire existe déjà.

Néanmoins, il vous faudra dépasser le cap de la périlleuse et longue montée en puissance de l’activité d’une reprise avec tous ses aléas. Malgré tous ces avantages, la reprise est une forme de business qui offre moins de souplesse et de marge de manœuvre au repreneur pour gérer son affaire. Avec des salariés et des clients déjà présents, ce dernier doit redoubler d’effort et de diplomatie pour convaincre tous ces acteurs s’il veut effectuer des changements profonds.

Risque reprise de société ou franchise

Au final, le repreneur ne sait pas vraiment ce qu’il achète. Et n’oublions pas qu’elle nécessite un besoin de financement important contrairement à la création d’entreprise.

La création d’entreprise : un moyen d’entreprendre en toute liberté?

Quant à la création d’entreprise, on sait réellement ce qu’on crée car l’entrepreneur en est à l’origine, c’est lui qui exploite son idée. Une idée qui doit être originale, viable et ayant du potentiel. Le créateur peut ainsi orienter son affaire en toute liberté, sans contraintes aucune, mise à part celles liées au marché. Pour ce qui est du financement, la création d’entreprise requiert moins de mise de fonds au départ qu’une reprise. Cependant, durant la période où elle se fait connaître, elle encaissera moins d’argent. Une étude menée par l’Institut Think en janvier 2013 révèle que 1,1 million de projets en France ont vu le jour en deux ans.

WSI : Entreprendre en s’appuyant sur un modèle éprouvé à l’international

WSI, vous offre l’opportunité de pouvoir créer votre propre entreprise tout en vous appuyant sur un business model éprouvé.

 Découvrir la franchise