Une fois n’est pas coutume, lorsqu’un internaute fait des recherches sur le net, il s’attend à tomber sur des pages qui vont répondre à ses besoins ! Et c’est là que la page d’atterrissage intervient…
La page d'atterrissage, par les consultants WSI

Qu’est-ce que la page d’atterrissage? par nos consultants WSI

La page d’atterrissage est la page internet qui va accueillir les visiteurs lorsqu’ils cliquent sur un lien provenant d’un mail, d’un résultat de moteur de recherche ou d’un encart publicitaire quel qu’il soit. L’objectif premier est d’afficher clairement la promesse du message publicitaire afin d’inciter l’internaute à prendre une action.

Les catégories et sous-catégories de pages d’atterrissage 

Il existe trois grands types de pages d’atterrissage, définis selon la stratégie choisie et l’objectif de la campagne :
  • Les pages d’atterrissage autonomes, utilisées pour certaines promotions ou produits et services spécifiques.
  • Les pages d’atterrissage sur le site, il s’agit souvent de la page d’accueil ou de pages dédiées à un service ou un produit.
  • Les microsites, ce sont de petits sites internet comprenant plusieurs pages sur un thème unique avec un entonnoir de vente intégré.

Chacune de ces catégories est déclinée en plusieurs versions. Des pages d’accroche, aux pages de capture, des pages d’atterrissages virales aux pages d’accueil, ce chapitre traite de manière détaillée de l’ensemble de ces sous-catégories.

Comment nos consultants WSI créent des pages d’atterrissages efficaces ?

Aujourd’hui,  réaliser un site web est à la portée de tous, mais il est essentiel d’avoir une approche méthodologique qui permettra d’assurer une certaine efficacité. Quelques étapes primordiales à prendre à compte pour augmenter votre taux de conversion :

  • Définir vos objectifs : s’agit-il d’un objectif commercial ? informatif ? ou de prospection ? il est important de définir les différentes étapes de votre entonnoir de conversion pour pouvoir positionner le rôle que prendra votre page d’atterrissage.
  • Cibler votre clientèle, en se concentrant sur une cible précise, les messages rédigés seront davantage pertinents car ils lui seront destinés.
  • Sélectionner des domaines, si les pages d’accueil peuvent dans certains cas être acceptables en pages d’atterrissage, il faut parfois un microsite ou une page isolée avec son propre nom de domaine pour plus d’efficacité. Aussi, on peut envisager d’avoir un ou plusieurs noms de domaine pointant vers un produit ou un service en particulier.
  • Maquetter le zoning, en réalisant une ébauche de mise en page. On peut lister l’ensemble des éléments qui y apparaitront et ensuite les maquetter sur une feuille de papier. Vient ensuite la rédaction du texte selon l’espace dont on dispose.
  • Un contenu adapté, les internautes parcourent rapidement les sites des yeux, ils se concentrent sur les titres, énumérations ou illustrations. Il faut donc que votre titre réponde à l’attente du visiteur ; et de produire un contenu de qualité.

Quels sont les éléments pris en compte par nos consultants WSI pour une page d’atterrissage ?

Voici une liste non exhaustive et loin d’être universelle des éléments qui doivent figurer sur la page d’atterrissage :

  • Logo
  • Bouton d’appel à l’action
  • Explication de l’offre
  • Titre
  • Liens vers plus d’information
  • Formule descriptive
  • Images et vidéos
  • Etc,…
La fin de ce chapitre vous donne des conseils sur la manière de rédiger le contenu de vos sites, des erreurs à éviter comme les pages d’erreurs ou liens rompus, et vous parle des 25 points clés à vérifier pour créer une page d’atterrissage.
Ce chapitre a été rédigé par Chuck Bankoff, consultant WSI. Le livre Digital Minds, rédigé par les franchisés WSI français, est un aperçu de la force et de l’expertise de notre réseau. L’accès à ces connaissances est rendu possible grâce à un système interne efficace et à des outils de partage des ressources.